FAVORISER L’INCLUSION DES APPRENANTS PRESENTANT DES HANDICAPS DANS L’ETABLISSEMENT

(Modifiée le 06/09/2021)

Principe généraux :

Limiter la discrimination, favoriser l’inclusion des personnes en situation de handicaps, favoriser l’insertion, développer une politique interne au sein des centres CFAA/CFPPA sur la question du handicap.

 

Marie-hélène ARMAGNAC, référente handicap, prend en charge le suivi des apprenants dans les centres.

L'accessibilité du centre

L’établissement est construit sur la commune de Borgo. Il est distant d’une vingtaine de minutes du centre-ville de Bastia.

Il est accessible à différentes heures par la ligne suburbaine de train avec les connexions Ajaccio et Calvi (arrêt « Porettone » à 100 mètres du centre).

Néanmoins, l’arrêt ne présente aucune rampe, rendant impossible l’accès au quai pour un fauteuil roulant.

Les arrêts de l’ensemble des lignes d’autobus desservant ou partant de Bastia se situent à moins d’un kilomètre de l’établissement.

L’autobus desservant la plaine orientale est stationné à l’entrée de l’établissement.

Un grand parking sécurisé permet l’accueil d’autobus et des véhicules personnels des apprenants.

La vie dans l'établissement

L’établissement, construit début des années 1990, est la propriété de la Collectivité de Corse.

Les travaux liés à l’accessibilité dans tout l’établissement pour les personnes à mobilité réduite sont prévus par la CdC avant la fin 2024.

Actuellement, les centres ne peuvent accueillir des handicaps moteurs lourds : pas de sanitaires pour les personnes à mobilité réduite, pas de véhicules adaptés si des sorties sont organisées.

Les entrées de l’établissement restent accessibles grâce à des rampes, mais le couloir principal est réduit (160cm) et les portes, hors CDI et salles de réunion, sont étroites (90cm) mais permettent néanmoins le passage d’un fauteuil roulant.

Certains aménagements ont été réalisés :

            *Parking réservé

            *Chambre aménagée pour accueillir les apprenants en situation de handicap physique

           *Ascenseur

Un service de restauration sur site, aux normes HACCP, accueille apprenants et personnels dans une salle bénéficiant d’un éclairage naturel oofert par de grandes baies et accessible aux personnes à mobilité réduite.

Les menus sont élaborés avec le concours d’une diététicienne et des apprenants qui participent à la commission menue de l’établissement.

Chaque apprenant présentant des intolérances alimentaires est identifié dès le début d’année et peut ainsi bénéficier d’un menu adapté.

L’établissement dispose de 15 salles de cours d’une capacité d’accueil maximale variant de 15 à 24 personnes.

Toutes ces salles sont équipées par fibre optique et câblées réseau pour connexion individuelle à toutes les tables si besoin.

Chaque salle dispose d’un poste informatique formateur en réseau et d’un vidéo projecteur fixe avec son collectif.

Pour une meilleur accoustique, les plafonds ont été modifiés. Les systèmes d’éclairage ont été revus pour limiter la fatigue visuelle.

Différents interventions peuvent également avoir lieu au sein de la salle de conférence de l’EPL et d’une capacité d’accueil de 100 personnes.

Cette salle est facilement accessible mais présente une très mauvaise acoustique.

L’établissement a prévu de la modifier pour l’optimiser et proposer un confort supérieur.

Le suivi pédagogique

Un premier travail est réalisé avec les organismes spécialisés dans le domaine portant sur les points suivants :

          *Selon la nature du handicap, possibilité de mettre à disposition des intervenants extérieurs pour accompagner les apprenants :

     Ces assistants de vie sont présents de 1 à 5 jours par semaine de regroupement et peuvent prendre en charge au maximum 2 à 3 apprenants en même temps pendant les cours.

     Ils peuvent accompagner les apprenants en effectuant des relectures de consignes, des reformulations, peuvent servir de scribe.

     Ils sont amenés à gérer, tant pendant les cours en face à face que pendant les sorties ou travaux pratiques, les comportements et savoir-être des apprenants en difficulté.

Les centres ont une référente handicap formée dans le domaine considéré :

          *Intéraction avec les organismes spécialisés et l’équipe pédagogique

          *Suivi individuel du parcours de l’apprenant en situation de handicap

          *Mise en place et suivi de test ROC pour l’ensemble des apprenants

Grace à la Collectivité de Corse, le centre bénéficie d’un matériel informatique adapté aux publics dyslexiques :

          *Possibilité d’avoir à l’année un prêt du CFAA (20 disponibles sur le centre) de tablette numérique équipée de logiciels pour l’écriture automatiques des cours dispensés à l’oral par les formateurs avec relecture à voix hautes des écrits (dyslexiques ou malvoyants). Chaque tablette est accompagnée d’un scanner.

Les formateurs ont bénéficié de formation ou d’information par la référente handicap sur l’aménagement de leurs cours pour répondre aux problématiques DYS :

          *Cours résumés photocopiés

          *Police d’écriture adaptée (Comic Sans MS ou Arial)

          *Adaptation de la forme générale des résumés : taille en 14 minimum, pas d’italique, surlignage, espacement et aération du texte pour une meilleure visibilité…

          *Toutes les consignes sont données à l’écrit avec une lecture orale et une reformulation si nécessaire

          *Selon les préconisations, des temps de pauses différents des autres apprenants

          *Une préférence de travaux réalisés à l’oral plutôt qu’à l’écrit

          *Une réduction de la taille des groupes en pratique

          *En technique, un travail à partir de vidéos ou utilisation de supports informatiques ludiques (activités interactives H5P…)

Attention :

Favoriser l’intérêt du groupe par rapport à un individu : une personne présentant un ou des handicaps risquant des mises en danger ou empêchant les apprentissages dans de bonnes conditions pour les autres apprenants ne sera pas acceptée dans l’établissement.

Pour les apprentis, la visite médicale obligatoire effectuée par la MSA permettra l’examen de l’aptitude du candidat à la formation.

Pour lesformations continues ainsi que l’apprentissage, les centres travaillent étroitement avec les organismes spécialisés : MDPH, Cap emploi, A MURZA, OPERATA … pour établir au mieux un parcours de formation et des outils ou aides adaptés.